Loading...
/Optimiser son site et ses contenus pour la recherche vocale

Optimiser son site et ses contenus pour la recherche vocale

Les spécialistes prévoient d’ici 2020 une véritable mutation des habitudes des utilisateurs. En effet, 30% des recherches pourraient se faire depuis la recherche vocale. Si cette estimation est plausible outre Atlantique, elle semble encore un peu trop optimiste pour la France. Pour autant, les référenceurs français s’attèlent déjà à comprendre les mécanismes qui se cachent derrière les résultats issus de la recherche vocale. En SEO, l’anticipation est en effet la clé du succès. Cela est d’autant plus vrai pour la recherche vocale qui touche directement au contenu, qui est la partie la plus chronophage du SEO.

Sommaire :

 

recherche-vocale-seo

Qu’est-ce que la recherche vocale ?

La recherche vocale permet essentiellement aux utilisateurs de dicter leur recherche à leur téléphone ou tablette, plutôt que de taper les mots clés sur leur clavier. La technologie utilisée est capable de comprendre ce que dit l’utilisateur avec une extrême précision. La réponse est ensuite fournie oralement par l’appareil et peut être complétée par des résultats de recherche traditionnels. La recherche vocale est utilisée par des programmes comme Google Assistant, Siri, Cortana (Microsoft) ou encore Alexa (Amazon).

recherche-vocale-seo-google-home

Des appareils comme Google Home ou Alexa sont capables de scanner la base de données musicale de Spotify, “lire” Wikipedia ou trouver un produit sur Amazon à la demande de l’utilisateur. Ces performances démontrent donc l’intérêt d’optimiser dès aujourd’hui nos sites web afin qu’ils puissent répondre aux futures attentes des utilisateurs.

Quel est l’impact de la recherche vocale sur le classement des résultats de recherche naturels ?

Ce nouveau mode de recherche révolutionne l’expérience de l’utilisateur, c’est pourquoi
les moteurs de recherche tels que Google mettent de plus en plus l’accent sur l’optimisation de la recherche vocale. Le but du référencement naturel est en effet de classer les sites web de façon pertinente afin que les utilisateurs puissent trouver les informations qu’ils recherchent le plus rapidement possible. En janvier 2018, on dénombrait pas moins d’un milliard de recherches vocales par mois dans le monde, mais le référencement par recherche vocale et le référencement traditionnel sont encore fondamentalement différents. De ce fait, certains facteurs ayant une influence sur le classement des sites peuvent avoir ou non le même effet sur la recherche vocale et vice versa. Il existe donc aujourd’hui un flou artistique autour de la recherche vocale, mais vous pouvez d’ores et déjà développer certains axes d’optimisation qui vous permettront d’équilibrer les deux stratégies de référencement traditionnel et par recherche vocale.

Comment optimiser son site pour la recherche vocale ?

Lorsque les internautes utilisent la recherche vocale, ils peuvent avoir plusieurs intentions : acheter, lancer une musique ou une vidéo ou trouver une information sur un sujet. Pourtant, malgré ces intentions bien différentes, Google utilise le même algorithme pour faire ses classements.

Voici 6 recommandations pour améliorer vos positions sur la recherche vocale :

Identifier l’intention de recherche

L’une des premières étapes est de déterminer l’intention de recherche qui se cache derrière une commande vocale. Plutôt que de se fier à une impression, utilisez des outils tels que Answer the public qui vous indiqueront les questions posées autour d’une requête.

Privilégier les questions plutôt que les phrases affirmatives

Face à des programmes toujours plus performants, les utilisateurs ont tendance à littéralement poser des questions à leur appareil, comme ils le feraient à une personne réelle. Les pronoms interrogatifs (comment, où, pourquoi…), qui semblaient jusqu’ici vides de sens, sont devenus aujourd’hui indispensables.

Lorsque les utilisateurs recherchent du contenu sur leur ordinateur de bureau ou leur téléphone mobile, ils vont droit à l’essentiel et privilégient les phrases courtes. Par exemple, un internaute qui cherche un classement des meilleures restaurant de Paris taperait “meilleurs restaurants Paris”. Mais s’il utilise la recherche vocale, il dira plutôt : “Quels sont les meilleurs restaurants de Paris ?”. De plus, ces pronoms permettent de mieux cibler l’intention de recherche de l’internaute. Un utilisateur qui demande “comment faire …”, cherche à priori un guide ou un tutoriel sur un sujet précis.

Les questions peuvent également être un atout majeur dans la course à la position zéro. Répondre à un besoin ou répondre à une question est un excellent moyen de générer du trafic par la recherche vocale.

Soigner son ergonomie

L’ergonomie est aujourd’hui et plus que jamais un facteur déterminant dans le référencement naturel et pour les utilisateurs. Tout comme l’optimisation traditionnelle pour les moteurs de recherche, la recherche vocale Google favorise les sites web qui se chargent rapidement. Vous devez ainsi veiller à proposer un site réactif et compatible avec tous les appareils mobiles. Pour vous assurer que vos pages se chargent rapidement, vous devrez optimiser et compresser images et fichiers, utiliser la mise en cache ou encore réduire le temps de réponse du serveur. L’outil Google PageSpeed Insight vous permettra d’obtenir une liste exhaustive de toutes les optimisations possibles pour vos pages.

Optimiser le référencement local

Le référencement local a conquis le web depuis plusieurs années. Les moteurs de recherche voient ainsi un nombre croissant d’entreprises qui créent leurs propres plateformes en axant leur stratégie de référencement sur la recherche locale. Lorsqu’il s’agit de recherches vocales courantes, du type “quel est le meilleur restaurant de sushi à ….?” , un grand nombre d’utilisateurs ont tendance à chercher des établissements près de leur domicile ou du lieu où ils se trouvent. L’optimisation de votre site pour la recherche vocale vous donne un avantage sur la concurrence locale et vice versa.

Utiliser la longue traîne dans des phrases courtes

Pour vous assurer que votre contenu est optimisé pour la recherche vocale, vous devez inclure des mots clés issus de la longue traîne qui sont plus “naturels”, par opposition à des mots clés plus courts et plus accrocheurs qui fonctionnent mieux dans les résultats de recherche traditionnels. De plus, les phrases doivent être courtes et simples. Ainsi, même si votre contenu est complexe, décomposez le de façon à ce qu’il devienne facile à comprendre pour n’importe qui.

NB: Même si les phrases courtes doivent être privilégiées, le contenu global doit être conséquent. Les articles longs sont en effet toujours mieux classés dans les listes de recherche vocale et de recherche traditionnelle. Visez au moins 1000 à 2000 mots pour les secteurs concurrentiels.

Viser la position zéro

Un featured snippet, également appelé position zéro, ou réponse rapide, est une réponse sommaire d’une page web. Dans les listes de recherche sur bureau, ces extraits apparaissent juste après les annonces payantes mais avant les listes de recherche organiques. Pour mettre toutes les chances de votre côté, incluez un résumé concis de votre contenu principal au-dessus du texte, d’environ 29 mots (nombre moyen de mots dans la position zéro). Les paragraphes qui utilisent des balises Hn, des listes et des puces sont facilement lisibles par Google et fonctionnent bien également. De plus, assurez-vous d’inclure vos mots clés à longue traîne parmi les mots clés utilisés.

En conclusion

La recherche vocale semble donc faire partie de l’avenir du référencement naturel et il vaut mieux s’y préparer dès maintenant. En mettant en application ces quelques astuces efficaces, vous pourrez être en mesure d’utiliser la recherche vocale à votre avantage et devancer vos concurrents. Vous devez garder en tête que le langage naturel (re)devient essentiel à la bonne compréhension de votre page par les robots, ce qui signifie que vous devez créer plus de “contenu conversationnel”. Ce dernier doit répondre à des questions spécifiques avec des réponses exactes, que vous pouvez continuer d’enrichir avec des données structurées.

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Par |2019-05-14T17:18:09+00:00mai 14th, 2019|Catégories : Non classé|0 commentaire

Laisser un commentaire