Loading...
/Mots clés SEO et volume de recherche Adwords

Mots clés SEO et volume de recherche Adwords

Sommaire :

Qu’est ce qu’un mot clé ?

Un mot clé désigne un mot ou ensemble de mots (une expression) saisis par un internaute pour effectuer une recherche d’informations sur un moteur de recherche. C’est à dire que tout ce qu’un utilisateur tape dans une barre de recherche, que ce soit Google, Yahoo, Bing ou tout autre moteur de recherche, s’appelle un mot clé.

Mais pourquoi c’est important de travailler ses mots clés ?

Les mots clés permettent aux sites web et aux moteurs de recherche de coopérer. Si les mots clés de votre site web correspondent aux mots clés utilisés par les internautes qui effectuent des recherches en ligne, le moteur de recherche est plus susceptible de guider ces personnes vers votre site. Utiliser les mêmes mots que votre public est la clé pour un référencement réussi.

Tout l’enjeu va donc être de :

  1. Comprendre ce que cherchent vos prospects,
  2. Comment ils le cherchent,
  3. Essayer de se positionner sur ces termes!

Par exemple, notre site qui propose des voyages en Croatie sera probablement intéressé par le mot clé «voyage en Croatie», mais plus précisément: est-ce que les prospects cherchent l’argument prix (“voyage Croatie pas cher”), cherchent le bon moment pour y aller (“quand aller en Croatie”), la météo qu’il y fait (“météo Croatie”), nous allons investiguer tout ceci!

Un mot clé, une intention

Si vous deviez retenir qu’une information c’est celle-là, un mot clé correspond à une intention.

Que préférez-vous ?

  • Avoir 10 000 visites sur votre site, et 300€ de chiffre d’affaires en ligne par mois
  • ou avoir 10 fois moins de visites, soit 1 000 visites sur votre site, et 3000€ de chiffre d’affaires en ligne mensuels?

80% des sites internet sont focalisés sur leur offre, i.e. sur ce qu’ils proposent. Fatale erreur : dans une optique de référencement, on oublie complètement vous et votre ego, on ne pense qu’à la demande. Que recherchent vos prospects? Quelles sont leurs intentions? Quel contenu produire pour quel type de requête?

Il existe 4 types d’intentions :

Les mots clés commerciaux : ce sont les mots clés qui renvoient l’internaute en quête d’un achat immédiat de sa recherche Google vers le produit ou le service que vous vendez.

Ils contiennent souvent des verbes d’action, ou un argument prix : acheter, réduction, pas cher, livraison gratuite…

Les mots clés transactionnels: ils permettent à l’internaute non pas d’acheter tout de suite mais de pouvoir préparer un achat en comparant différentes offres existantes. Le prospect sait qu’il va acheter, mais ne sait pas encore exactement quoi.

Ce sont des mots comme top 10… , meilleur …, une catégorie de produits : “chaussures femmes”, une marque ou un produit en particulier …

Les mots clés informationnels : ils sont là pour renseigner un internaute sur un produit bien plus que pour lui vendre ce produit. Ils ne font pas vendre mais, par ricochet, ils aideront le site à obtenir une meilleure visibilité et donc de meilleures ventes.

Ils sont souvent sous forme de question, exemple, “Quel transport choisir pour un voyage en Croatie?”

Les mots clés navigationnels : N’avez-vous pas remarqué notre fâcheuse manie avec internet à devenir paresseux ? Au lieu de tenter de nous souvenir de l’adresse internet d’un site web qui nous intéresse, bien souvent nous préférons aller dans notre moteur de recherche préféré en tapant les caractéristiques les plus remarquables de ce que l’on cherche. Ainsi il est nécessaire que votre site internet présente ces mots clés navigationnels dès la page d’accueil ainsi qu’en page contact afin que l’internaute vous trouve facilement.

Mots clés naturels ou payants ?

Lorsque l’on tape un mot clé dans un moteur de recherche comme Google, on voit parfois apparaître des résultats publicitaires. On parle de “résultats payants” au contraire des résultats naturels ou “organiques”.

Résultat-naturel-payant

  • Résultat organique : Les résultats en recherche organique sont basés sur des classements naturels déterminés par les algorithmes des moteurs de recherche que l’on appelle aussi “résultats naturels”. Un résultat organique représente donc une mention d’une page web figurant dans la page de résultats d’un moteur de recherche et qui n’est pas obtenue par le biais d’un achat d’espace publicitaire.
  • Résultat payant : Les résultats payants reposent sur les annonces publicitaires dans les moteurs de recherche. Des annonceurs proposent des publicités à afficher sur certains mots clés, et payent le moteur de recherche (Google dans notre exemple) lorsque quelqu’un clique sur la publicité en question.   

Plus la concurrence pour un mot clé est élevée dans la recherche payante, plus son prix changera en conséquence. Les “coûts par clic” peuvent aller jusqu’à plus de dix euros ! Nous comprenons donc assez vite l’intérêt d’être positionné “naturellement” sur un résultat 🙂

Volume de recherche Adwords

Google a verrouillé en 2016 les infos sur Adwords. Avant on avait ça:

volume-recherche-mot-cle

et maintenant, Google:

  • Groupe les mots clés similaires, donc je n’ai plus la granularité parfaite sur mes mots clés exacts, donc sur l’exemple de mots clés avec des “stop words” ou des fautes d’orthographe, il va souvent nous donner le même volume
  • Montre des tranches de volume de recherche : 1-100, 100-10000, etc..ouch, dur non ?  

Google Ads

Vous avez dit qu’on ne pouvait plus travailler?

Vous avez presque raison!

Comment faire ?

Google Adwords

Il y a une solution très simple : donnez votre argent à Google pour faire du référencement payant. Les mots clés similaires sont toujours regroupés d’un point de vue volume, mais au-moins vous aurez des volumes de recherche “un peu” précis, comme sur le screenshot ci-dessus.

Regardons l’historique de données et soyons malins

Vous aviez les données avant, ou vous avez des outils? Top, vous devriez pouvoir avoir une idée de la saisonnalité, et projeter un peu les volumes à partir des anciens volumes..

Mais ça reste artisanal, j’en conviens..Et “à un moment”, l’historique sera trop vieux, on ne pourra plus y arriver. Des outils comme Yooda ou Semrush trouvent leur solution en un mix d’interpolation à partir des données historiques (qu’ils ont depuis un bail!) et de la vérification sur Adwords!

Bon mais sinon…C’est grave docteur?

Oui

On a vu pourquoi ci-dessous, la fourchette 100-10000, c’est large quand même pour savoir si le mot clé est recherché ou non..:)

Non, Google modifie les requêtes de toute manière!

J’ai Googlé “imprimerie”, et je suis en ce moment au SEO Camp: voilà ma page de résultat :

imprimerie-google-local-seo

Le coquin! Il me propose deux résultats parisiens, et la page Wikipédia ensuite. Oui, parfaitement monsieur, Dieu Google s’est permis de penser que si j’ai tapé “imprimerie”, en fait je cherchais effectivement “une” imprimerie, et donc un résultat local.

Remarque : Lionel Miration avait fait l’exemple sur Montpellier, et il avait des imprimeries Montpelliéraines, ca marche partout hein 😉

Il faudrait du coup regarder “imprimerie” sur toutes les communes de France pour avoir le volume total?

degout-seo-mot-cle

Non docteur, l’idée, c’est plutôt de comprendre qu’en fait, on peut commencer à donner “un peu moins d’importance” à notre logique historique du mot clé, son volume, quitte même il y a quelques années à s’optimiser sur des mots avec des fautes d’orthographe :). Ce temps là est révolu!

Dans la même veine, vous pouvez jouer à vous optimiser sur “assurance auto” ou “assurance voiture” : comment ça on a les quasiment mêmes résultats? Mais c’est une expression générique (seulement 2 mots!), dont 1 mot est différent! “Moi je ferais deux pages..”

assurance-auto-voiture-seo

 

Eh bien non, mais ca c’est un trèèèès vaste sujet : Google comprend que derrière, l’intention utilisateur est la même, et donc “probablement” (qui sait? ), il considère ces requêtes identiques.. 🙂 Tout ne se joue pas sur la balise title en seo !

Maintenant vous savez ce qu’est un mots clés et à quel point il est important de les travailler notamment en faisant une recherche de mots clés que ce soit pour du référencement payant ou organique.

 

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
2019-01-18T10:40:47+00:00

2 Comments

  1. olivier le marketeur 16 mars 2017 at 22 h 50 min - Reply

    Le plus important restera toujours de suivre ses conversions et avec un peut d’Adwords de temps en temps pour s’assurer du potentiel de conversion des cibles potentielles de mots clé avant de se lancer dans le dur côté SEO.

  2. Olivier 14 avril 2017 at 14 h 09 min - Reply

    Attention par contre aux outils proposant des Volumes de recherche. Ils les prennent sur la base d’AdWords, mais sont rarement aussi à jour qu’elle, ce qui peut fausser votre étude de mots-clés. Le mieux est d’avoir un compte AdWords actif pour avoir les volumes exacts dans le Keyword Planner (et non les fourchettes).

Leave A Comment