Loading...
/Longue traine

Longue traîne en SEO : le guide ultime pour trouver les mots clés les plus rentables pour votre référencement !

Sommaire :

Qu’est ce que la longue traîne ?

L’expression « de longue traîne » est née dans le monde de l’entreprise avant de faire partie du monde du référencement internet. C’est Chris Anderson, rédacteur en chef du célèbre Wired, qui a le premier parlé du concept de longue traîne dans son ouvrage “The Long Tail” publié en 2004. Il s’est intéressé aux sites web de vente en ligne, notamment de produits culturels tels qu’Amazon, et s’est rendu compte que parmi les milliers de références proposées aux internautes la majorité des ventes (80 %) se faisaient sur des produits de longue traîne (des articles comme un livre sur “La permaculture en Indonésie” ou “Le jeu d’échecs médiéval”) là où seulement 20 % étaient liées à des produits stars (le dernier livre de Marc Lévy).

En cumulant les références, même si donc unitairement chaque référence n’apporte que quelques ventes par mois, voire par an, le chiffre d’affaires peut se démultiplier! Et là est le secret : la multiplication à l’infini des propositions de vente ! (à l’inverse d’avoir uniquement quelques références, ultra concurrentielles).

En cumulant les références, même si donc unitairement chaque référence n'apporte que quelques ventes par mois, voire par an, le chiffre d'affaires peut se démultiplier! Et là est le secret : la multiplication à l’infini des… Cliquez pour tweeter

Pourquoi utiliser la longue traîne pour le référencement ?

Une image valant mieux qu’un long discours, regardons l’image ci-dessous:

longue-traine-referencement

Deux enseignements principaux :

  • il y a beaucoup plus de mots clés à 3, 4, 5 mots ou plus, et d’ailleurs d’autant plus depuis que la recherche vocale a explosé (d’ailleurs, Google estimait encore il y a peu que tous les jours, 15% des recherches tapées étaient nouvelles, c’est dire si nous sommes créatifs!)
  • les mots clés de longue traîne, qui sont bien plus spécifiques et donc pour lesquels l’intention utilisateur est très claire, convertissent mieux!

La longue traîne illustrée par un exemple

Imaginons que nous proposons des voyages en Croatie. Notre rêve, même sans être expert en référencement, serait probablement d’être en 1ère position sur:

  • Croatie
  • Voyage Croatie
  • Vacances Croatie

et d’ailleurs les volumes de recherche sur Google en attestent:

longue-traine exemple

“Si je suis 1er sur “Croatie”, je vais avoir 110 000 visiteurs par mois sur mon site”, et si même je suis 1er également sur “voyage Croatie” et “vacances Croatie”, ce sont 6 600 + 2 900 = 9 500 visites supplémentaires !”

Oui, mais:

  1. Je ne suis peut-être pas le 1er à me le dire, et la concurrence risque d’être rude! Voire, très très rude. Si je mène tous mes efforts là-dessus pour arriver en 3e page, ce qui serait déjà bien, est-ce que cela m’apportera un jour une vente?
  2. Si vous arrivez à être 1er, cela vous demandera des efforts considérables de le rester, ce sera complexe et non garanti. En effet, tout le monde vise ce mot clé!
  3. Il est possible que sur les mots clés où il y a une intention d’achat nos concurrents soient prêts à payer de la publicité payante, noyant par là-même une partie de nos efforts “naturels”. Cf par exemple ci-dessous, où l’on voit que les 4 premiers résultats sont des annonces publicitaires.

voyage croatie - longue traine

Et donc, en réalité:

  1. Je n’aurai jamais tout ce trafic car même si j’étais premier, tout le monde n’ira pas sur mon site
  2. Je ne serai jamais 1er (sauf si je suis incroyable et dans un marché de niche, ou que je m’appelle déjà Amazon, la Fnac, ou autre)

Alors que les recherche “que voir en Croatie”, ou “météo Croatie février”, qui sont des mots clés de moyenne/longue traîne, sont tellement spécifiques que l’on peut assez facilement imaginer que l’utilisateur qui les tape a déjà une bonne idée sur le fait qu’il va partir. Il ne cherche plus qu’à s’informer sur le “comment” et sur le temps qu’il va faire : il est mûr, et c’est maintenant qu’il faut être visible pour influer sur sa démarche d’achat.

Alors que l’utilisateur qui tape “Croatie”, se demande peut-être simplement si ce pays fait partie de l’Union Européenne, s’ils participent au prochain mondial de foot ou bien si c’est une démocratie, bref!

et si l’on “Google” la requête, on voit qu’il n’y a pas de résultat payant cette fois-ci, et que donc même s’il “n’y a que” 90 recherches par mois, c’est par contre probablement beaucoup plus accessible!

recherche croatie

Les outils indispensables à la recherche de mots clés longue traîne

  • Wikipedia : Pour trouver de nouveaux mots clés dits de « niche »
  • Answer the public : Pour une approche différente pour cet outil, qui va au-delà des variantes orthographiques et des synonymes des outils précités. Cette fois on cherche à comprendre ce que souhaite l’internaute, ce qu’il recherche vraiment avant d’arriver sur votre site. L’application est donc bien nommée, on cherche à répondre à notre question.
  • Ubersuggest : Pour générer des mots clés sur un thème.Le fonctionnement est très simple : vous cliquez sur le bouton “suggest”, et vous obtiendrez une liste de suggestions de mots clés autour de votre thématique
  • Google trends : Pour prédire les tendances de recherche.
  • Google correlate : Pour trouver des mots  ayant la même périodicité et une intensité d’apparition dans le moteur de recherche comparable.

Finalement, la recherche de longue traîne est plus avantageuse pour son référencement car la longue traîne est moins concurrentiel. Il sera donc plus facile de ranker sur ce genre de requête.  

[Total : 1    Moyenne : 5/5]
Par |2019-08-23T16:13:09+02:00janvier 17th, 2019|Catégories : Non classé|0 commentaire

Laisser un commentaire