Loading...
/Comment rédiger et structurer ses articles pour apparaître dans Google News ?

Comment rédiger et structurer ses articles pour apparaître dans Google News ?

Google News (ou Google Actualités) est consulté quotidiennement par des millions de personnes à travers le monde, qui sont à la recherche d’un accès rapide à toute une série d’articles sur un événement ou un sujet donné. Cet outil a été conçu par le développeur de logiciels Krishna Bharat en 2002 à la suite des attaques contre le World Trade Centre le 11 septembre 2001 qui ont suscité un besoin d’accéder à l’information très rapidement.

Sommaire :

google-news

Pour apparaître sur Google Actualités, votre site doit avoir été validé par l’équipe de Google. Lorsque ce dernier est considéré comme éligible à la diffusion sur le moteur de recherche actualité, vous n’êtes pas pour autant assuré d’avoir votre place. Google se réserve en effet le droit de publier ou non votre article. Plusieurs facteurs peuvent avoir une incidence sur le classement, c’est pourquoi nous allons voir aujourd’hui les principales contraintes éditoriales et les astuces pour apparaitre dans Google News.

Qu’est-ce que Google News ?

Google News est une sorte de journal disponible uniquement sur Internet, qui rassemble des articles provenant de plusieurs milliers de sources d’information différentes. Au fil des années, Google News s’est considérablement métamorphosé, même si son cœur est toutefois resté le même. Il comprend toutes sortes de sites, pas seulement des sites d’actualité. C’est pourquoi il est très convoité par tous les référenceurs du monde.

Google s’appuie sur un algorithme dont le fonctionnement est un secret bien gardé. Celui-ci crawle automatiquement le contenu à la recherche d’indicateurs de qualité pour pouvoir ensuite évaluer le positionnement d’un article dans Google News. Parmi les critères de classement supposés, des études ont démontré que les positions des articles sont définies en fonction du nombre de clics qu’ils génèrent, du consensus populaire sur la fiabilité de son auteur, de la pertinence du thème et sa fraîcheur (date et heure de publication). Par exemple, Google News est plus susceptible de positionner les sites d’information espagnols en tête de liste lorsque l’article porte sur un évènement majeur en Espagne. Les reportages sur le même événement provenant d’éditeurs étrangers seront moins bien classés.

google-news-mode

De plus, l’organisation des sujets est guidée par la récurrence de mots clés spécifiques dans les publications et le niveau d’intérêt public, une donnée accessible grâce aux recherches des utilisateurs.

Quelles nouveautés dans l’application de 2018 ?

Google News a mis à jour son application mobile en mai 2018, qui est disponible pour Android et iOS. Son apparence et son ergonomie sont sensiblement identiques à celles de Apple News, l’application d’actualités native de l’iPhone. Toutefois, Google News peut se vanter de sa technologie d’intelligence artificielle (IA) et de ses fonctionnalités avancées qui permettent de personnaliser le fil d’actualités. Les utilisateurs peuvent en effet bénéficier d’une expérience personnalisée, mais ils peuvent également choisir de voir les nouvelles tendances non personnalisées sous l’onglet “À la Une”.

L’application divise les nouvelles en quatre onglets : “For You”, “Headlines”, “Favorites” et “Newsstand” :-

  • “Pour vous” est un brief quotidien personnalisé qui est basé sur les données déterminées par la technologie d’apprentissage continu de Google.
  • “Headlines” ne filtre pas les actualités par préférences. Les news affichées dans cet onglet concernent toutes les actualités tous sujets et sources confondus. “Headlines” offre aux utilisateurs un accès direct à une information complète. Google estime en effet qu’aussi utile que soit la personnalisation, il est important de vous laisser libre accès à tous les sujets.
  • “Favoris” comme son nom l’indique, donne aux lecteurs la possibilité de marquer et de sauvegarder leurs articles ou éditeurs favoris.
  • “Newsstand” permet aux lecteurs de s’abonner à des magazines et sites préférés et de les télécharger directement sur leurs appareils. En principe, la majorité de ces abonnements sont payants.

google-news-onglet

Quelles sont les contraintes éditoriales ?

Pour mettre toutes vos chances de votre côté de positionner vos articles sur Google News France, assurez-vous de suivre scrupuleusement les règles de Google en matière de contenu qui sont pour la plupart basées sur le bon sens. Par exemple, il est interdit de publier un contenu plagié, haineux, faisant l’apologie du terrorisme. etc. Google News est également très strict quant au contenu qui dissimule ou tente de présenter de manière détournée le contenu sponsorisé (payant), comme un contenu éditorial indépendant. Si vous souhaitez entrer dans les bonnes grâces de l’algorithme de Google News, il est donc préférable de limiter la publicité et les annonces ou flux payants.

De plus, les Googlebots de Google News ont besoin d’instructions claires pour explorer uniquement les pages de nouvelles sur votre site. Ces instructions peuvent être données via le fichier robots.txt qui vous permet d’interdire l’exploration des pages qui ne sont pas destinées à Google News. Attention cependant, cette technique est à utiliser avec précaution car vous pourriez pénaliser votre site entier. Son utilisation doit donc être bien étudiée en amont.

Mais le bot de Google News ne s’arrête pas là. Pour avoir une chance de vous positionner, vous devez respecter d’autres contraintes :

Le balisage Hn des articles

Les titres et balises Hn doivent être clairs, visibles et ne contenir aucun lien. Ils ne doivent pas non plus afficher de notion d’heure ou de date. Les titres doivent comporter au maximum 22 mots et contenir les mots clés de l’article.

Le contenu HTML

Google a aussi besoin de savoir la date et l’heure précise de l’article, qui sont indiquées dans une balise HTML dédiée, même si l’heure affichée sur Google Actualités correspond à l’heure du crawl.

Le contenu dupliqué

L’interdiction du contenu dupliqué s’applique à tous les types de sites. Les algorithmes savent désormais repérer le contenu dupliqué (scrapé, réécrit ou republié) et le déclasser. Par “contenu dupliqué” on entend bien sûr le contenu similaire externe mais également en interne, sur son propre site ou réseau de sites. Il ne faut donc transmettre à Google qu’un seul contenu unique et utiliser la balise rel=canonical.

Écrire de façon transparente et ne pas tromper les lecteurs

Pour que les lecteurs mais aussi les robots aient confiance en vos articles, il est nécessaire d’afficher le nom de celui qui les a écrits. Si le nom ne suffit pas car l’auteur n’est pas spécialement connu, vous pouvez tout à fait rédiger une fiche d’information détaillée sur lui.

De même, vous devez rédiger pour apporter une plus-value à votre site et non pour tromper vos lecteurs. Par exemple, il est inutile d’usurper l’identité d’un auteur ou d’une organisation dans le but de cacher votre identité et/ou vos intentions. Sur le web, tout se sait et l’information se diffuse très vite. Google a dans son collimateur les médias qui dissimulent ou mentent sur le pays dans lequel a été écrit l’article pour induire les utilisateurs en erreur. C’est très souvent le cas des sites de fake news qui diffusent des informations erronées dans le but de manipuler l’opinion publique ou créer des fausses polémiques.

Parmi les pratiques trompeuses, on notera également le cloaking, qui consiste à montrer une page différente aux internautes et aux robots. Longtemps utilisée par les référenceurs, cette technique présente aujourd’hui de grands risques et peut facilement vous conduire vers une pénalité algorithmique voire manuelle.

Utiliser les données structurées pour mieux vous faire comprendre

Google conseille d’intégrer des données structurées à vos pages web pour aider les robots à mieux interpréter les contenus mis en ligne. Ces données sont une opportunité d’enrichir gratuitement et rapidement tous ses articles.

NB : en plus de ces multiples critères éditoriaux, Google préconise de réduire au maximum le temps de chargement des pages contenant les articles. Les performances constituent un facteur majeur dans le classement, sur Google News comme dans les SERP en général. N’hésitez donc pas à évaluer les performances de vos pages sur des outils comme GTMetrix ou PageSpeed Insight.

Conclusion

Google Actualités s’est donc rapidement imposé comme un média à part entière, grâce au nombre d’utilisateurs quotidiens considérable qu’il draine chaque jour. Il a d’autant plus trouvé sa place sur mobile grâce à son application dédiée qui permet aux internautes d’accéder rapidement à une information complète et/ou personnalisée. Pour apparaître dans Google News, les contraintes éditoriales sont nombreuses, mais la visibilité espérée vaut largement de passer quelques heures à peaufiner son article.

[Total : 0    Moyenne : 0/5]
Par |2019-05-02T09:07:35+00:00avril 29th, 2019|Catégories : Non classé|0 commentaire

Laisser un commentaire